Ukraine : plus d’armes pour combattre la Russie

0 16

Donner les moyens à l’Ukraine pour gagner la guerre contre la Russie, c’est l’objectif principal des participants à la rencontre de Ramstein.

40 pays invités, parmi lesquels on trouve les alliés européens des Etats-Unis, mais aussi des pays comme l’Australie et le Japon qui craignent qu’une victoire russe encourage les ambitions territoriales de la Chine.

Egalement présents à cette réunion, des pays traditionnellement neutres comme la Finlande et la Suède, qui envisagent désormais une adhésion à l’Otan. L’Otan qui ne chapeaute pas la réunion, même si son secrétaire général, Jens Stoltenberg, y participe.

Etats-Unis, Grande-Bretagne, France livrent désormais des armes offensives à l’Ukraine.

Même l’Allemagne a fini par se décider à livrer des chars de type « Guepard », spécialisés dans la défense anti-aérienne à Kiev.

« Nous avons décidé hier (25.04.2022) que nous soutiendrions l’Ukraine avec un char anti-aérien, des « Guepards » confirme Christine Lambrecht, la ministre allemande de la Défense avant de poursuivre que « c’est exactement ce dont l’Ukraine a besoin maintenant pour sécuriser l’espace aérien, depuis le sol. L’Allemagne est prête pour cela et nous explorerons également toutes les possibilités sur la manière dont nous pouvons continuer à soutenir l’Ukraine dans ce combat courageux mais important pour la liberté, pour la paix », indique la ministre allemande de la Défense Christiane Lambrecht.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.