Accueil International Un Britannique arrêté et battu par la police pour avoir porté le...

Un Britannique arrêté et battu par la police pour avoir porté le maillot du Qatar?

L’ambassade londonienne des Émirats arabes unis a démenti mercredi qu’un Britannique ait été arrêté dans le pays pour avoir porté un maillot de football de l’équipe du Qatar, expliquant qu’il était détenu pour fausses déclarations et pour avoir sollicité la police inutilement. La presse britannique avait fait état mardi du cas d’Ali Issa Ahmad, 26 ans, qui s’était rendu aux Émirats pour des vacances et avait acheté un billet pour le match de football de la Coupe d’Asie des nations opposant le Qatar et l’Irak le 22 janvier, portant un maillot du Qatar pour l’occasion.

« Arrêté et battu »

Un ami du jeune homme, Amer Lokie, a affirmé au Guardian que lors d’un échange téléphonique, Ali Issa Ahmad lui avait « dit qu’il avait été arrêté et battu après avoir été accusé de porter un maillot de football du Qatar », avec lequel les Emirats ont rompu les relations diplomatiques et économiques.

« Fausses accusations »

Selon M. Lokie, il a été relâché mais aurait été agressé par des membres des forces de sécurité et de nouveau arrêté en allant signaler les faits à la police. Il a été accusé d’avoir répandu « de fausses accusations contre les responsables de la sécurité des Émirats arabes unis », a ajouté cet ami cité par le journal.

Démenti catégorique

L’ambassade londonienne des Émirats a « catégoriquement » démenti sur Twitter qu’Ali Issa Ahmad ait été arrêté pour avoir porté le maillot de l’équipe du Qatar. Elle soutient que le jeune homme s’était présenté à la police en disant avoir été agressé par des supporters de l’équipe des Émirats arabes unis, mais qu’un médecin avait ensuite jugé qu’il s’était « lui-même infligé » ses blessures.

Aveux

Elle précise que Ali Issa Ahmad est poursuivi pour fausses déclarations et pour avoir sollicité la police inutilement, et qu’il a depuis « reconnu ces infractions ». Sa situation « sera traitée par les tribunaux des Émirats », a ajouté l’ambassade. Mardi, le ministère britannique des Affaires étrangères a confirmé à l’AFP prêter assistance à l’un de ses ressortissants arrêté aux Émirats et être en contact avec les autorités locales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici