Un journaliste remet Klopp à sa place après ses propos irrespectueux sur la CAN

0 22

En conférence de presse d’après match de Ligue des champions, Liverpool/Porto (2-0), Jurgen Klopp le coach des Reds a été confronté à un journaliste, et l’objet du débat est la déclaration polémique du technicien allemand concernant la CAN. Les 2 hommes ont eu des échanges tendus.

Jurgen Klopp en a eu pour sa grade, après avoir qualifié de « petit tournoi », la CAN (Coupe d’Afrique des Nations), il a été interpellé par un journaliste, par rapport à ses propos maladroits. En conférence de presse, ce dernier s’est adressé à l’Allemand, en ces termes. « Bonjour Jurgen, lors de votre dernier point de presse d’avant-match, vous avez délibérément qualifié la Coupe d’Afrique des Nations de » petit tournoi « . Je pense que c’est une insulte aux joueurs, une insulte aux fans, une insulte aux habitants du continent et je pense que vous devez des excuses au continent », a lâché le journaliste.

Surpris, Klopp a essayé de se voiler la face. « Je ne voulais pas dire ça comme ça. Je ne voulais pas dire ça comme ça, je ne sais pas pourquoi vous le comprenez comme ça pour être honnête… ». Et le journaliste de répliquer. « C’est ce que vous avez dit, vous avez dit que le continent en Afrique est petit, c’est ce que vous avez dit ».

Jurgen Klopp tente donc de se justifier. « Je ne voulais pas dire ça comme ça. Je n’avais aucune intention de parler de la Coupe d’Afrique des Nations comme d’un « petit tournoi » ou du continent africain comme d’un petit continent, pas du tout. Ce que je voulais dire, si vous regardez toute la conférence de presse, et vous l’auriez peut-être compris de la bonne façon si vous le vouliez, j’ai dit qu’il n’y avait pas de pause internationale avant mars maintenant. J’ai dit » oh il y a un petit tournoi en janvier » et je ne voulais pas dire un petit tournoi, je disais juste que c’est toujours un tournoi, c’est ironique. C’est encore un tournoi, un gros. Nous perdons nos meilleurs joueurs dans ce tournoi… »

Mais, tenace, le journaliste ne lâche pas prise. « Mais vous ne diriez pas ça en Europe, vous ne parleriez pas d’un « petit tournoi en Europe… ». Ce qui finit par agacer le coach de Sadio Mané, Nabi Keita et Salah, touts 3 concernés par la CAN de janvier 2022 au Cameroun. « Si vous avez envie de mal me comprendre, vous pouvez le faire tout le temps », a conclu le manager des Reds.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.