Une (autre) société chinoise épinglée pour blanchiment de capitaux

La Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF) traque les blanchisseurs chinois.

Après avoir épinglé la société «Saint-Louis Sea Production», la CENTIF a démasqué une autre société chinoise spécialisée dans la vente de produits halieutiques.

Basée à Dakar, l’entreprise servait de «blanchisserie» d’argent sale pour son patron chinois Wu Yuwei.

Comme Caigen Chen de «Saint-Louis Sea Production», Wu Yuwei est soupçonné de blanchiment de capitaux.

D’après Libération, le compte détenu par Yuwei a enregistré d’importants versements en espèces réalisé par lui-même et des tiers.

Or, il n’existe aucune indication sur la nature des liens entre Wu Yuwei et les tiers bénéficiaires des fonds, objets des opérations de retraits par chèque.

Pis, l’entreprise n’est pas un contribuable de la direction des grandes entreprises (Dge) et est inconnue des Impôts.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp