Une journaliste refuse de mettre le voile, son interview avec le président iranien est annulée

0 5

Christiane Amanpour, journaliste de CNN, ne réussira pas à interviewer le président iranien. Pour cause, il lui a été de demander de porter le voile pour le face-à-face avec le président Raïssi à New York, en marge de l’Assemblée générale des Nations unies. Ce qu’elle a complètement refusé.

L’information a été livrée par la principale concernée ce jeudi 22 septembre 2022 sur Twitter. « J’ai poliment refusé. Nous sommes à New York, où il n’existe aucune loi ou tradition concernant le port du foulard. J’ai fait remarquer qu’aucun président iranien précédent ne l’avait exigé lorsque je l’avais interviewé en dehors de l’Iran », a expliqué la journaliste cheffe de l’antenne internationale de CNN.

Née en Grande-Bretagne d’un père iranien, la journaliste regrette cette annulation et campe sur ses principes. « L’interview n’a pas eu lieu. Alors que les manifestations se poursuivent en Iran et que des personnes sont tuées, cela aurait été important de parler avec le président Raïssi », a-t-elle déploré.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.