Accueil Actualités Valdiodio Ndiaye: « on peut tenir les locales au plus tard, le...

Valdiodio Ndiaye: « on peut tenir les locales au plus tard, le 28 juin 2020 »

Le ministre de l’Intérieur a fixé la date de la tenue des élections locales et départementales au plus tard au mois de mars 2021. Cependant cette décision ne trouve pas l’unanimité au niveau des acteurs et des membres de la société civile.

Proximité avec les élections législatives

Valdiodio Ndiaye, membre du Collectif des organisations de Société civile sénégalaise pour les élections a tenu à attiré l’attention de l’autorité sur   » la proximité avec les élections législatives ». Mais aussi selon lui « cela va fractionner davantage le calendrier électoral ».

Le processus électoral

Pour soutenir  la majorité présidentielle et  un certain nombre d’acteurs politique  convoquent « une évaluation du processus électoral ». Face à cet argument, il répond : « L’audit du fichier peut se faire au mois de décembre, la révision exceptionnelle peut se faire au mois de janvier et par conséquent, on peut objectivement tenir les élections locales au plus tard, le 28 juin 2020. »

Le dialogue politique

Valdiodio Ndiaye estime à cet effet : « Nous allons reposer ce sujet sur la table du dialogue politique pour le respect de cet échéancier-là qui nous semble le plus cohérent et le plus conforme à l’attente des populations. Nous ne trouvons pas acceptable l’augmentation ad vitam aeternam du mandat des maires à plus d’un an ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici