(Vidéo) Me Ousseynou Fall avocat de Barth’ : « cette justice est là pour justifier les actes de ce pouvoir »

0 15

Le procès en appel de Barthélémy Dias, dans l’affaire du meurtre de Ndiaga Diouf s’est tenu ce mercredi. L’avocate générale a requis 5 ans de prison ferme contre Barthélémy Dias. Un réquisitoire qui passe mal chez les avocats du nouveau maire de Dakar. Me Ousseynou Fall a déploré ce réquisitoire du parquet général.

“Le réquisitoire, malheureusement, nous ne pouvons que le déplorer. Nous l’avons tous déploré. Nous avons déploré le fait que ce soit toujours cette justice qui est là pour justifier les actes de ce pouvoir, pour faire cette sale besogne, servir de bras armé.
C’est dommage l’avocate générale est une dame pour qui j’ai beaucoup d’affection parce que je l’ai connue il y a plus de 40 ans. Malheureusement en aucun moment de son réquisitoire nous n’avons vu un élément quelconque qui puisse corroborer ou asseoir la culpabilité de Barthélémy Dias”
, a laissé entendre Me Ousseynou Fall.

Avant d’ajouter que : “Le jugement s’est fondé sur une vidéo et cette vidéo montrait bien qu’il y avait un individu qui était toujours en liaison, qui n’était pas du groupe de Barthélémy Dias. Il avait tout fait pour se faufiler. Il a quitté Bourguiba, et Tfm l’a démontré, pour se mettre dans une position couchée pour tirer. Cette vidéo, malheureusement ont ne l’a pas visionnée.”

En première instance, Barth’ a été condamné à deux ans de prison, dont 6 mois ferme, pour le meurtre de Ndiaga Diouf. C’est l’ancien maire de la commune Mermoz/Sacré-Cœur qui avait fait appel de sa condamnation.

Pour rappel, tout est parti d’une attaque de la mairie de Mermoz-Sacré Cœur en décembre 2011 qui a reçu la riposte de Barth’ qui avait tiré. L’un des gros bras, le lutteur Ndiaga Diouf, perd la vie dans ces affrontements. Le fils de Jean-Paul Dias est accusé de l’avoir tué puis envoyé en prison. Il bénéficie d’une liberté provisoire à l’arrivée du Président Macky Sall soutenu par le Parti socialiste. Le dossier refait surface plus tard.

A noter également que la partie civile réclame 150 millions à Barthélémy Dias. Le délibéré est attendu le 18 mai prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.