Violences à l’Ucad : Cheikh Omar Hann se félicite des sanctions prises à l’encontre des étudiants incriminés

Le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique, Cheikh Oumar Hann s’est prononcé pour la première fois sur les sanctions infligées aux étudiants accusés de violences et de casse au sein du temple du savoir sur IRadio.

Pour le ministre de l’Enseignement Supérieur, il n’y a pas à s’y méprendre, l’université est un espace d’enseignement et de quête du savoir. Il n’est pas possible de voir à chaque foi un groupe d’étudiants barrer la route ou exercer une certaine violence pour réclamer des bourses, martèle-t-il.

Selon lui,on ne peut comprendre que des apprenants aillent trouver des professeurs et exercer de la violence sur eux. Se félicitant des sanctions prises à l’endroit des étudiants fautifs, le ministre de l’Enseignement Supérieur est d’avis que ces “matières grises” peuvent revendiquer dans le cadre de leur espace universitaire mais il ne sera plus possible de les laisser barrer l’espace public pour réclamer quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp