Accueil Société « Viols et menaces de mort » : Sonko « blanchi » par la patronne du...

« Viols et menaces de mort » : Sonko « blanchi » par la patronne du salon de massage ?

Accusé de « viols et de menaces de mort » par une masseuse, Ousmane Sonko a été « blanchi » par la propriétaire du salon de massage «Sweet beauté» qui enfonce son employée A. Sarr.

«Il ne peut y avoir de viol dans cette maison. C’est impossible. Mon mari est là et il y a d’autres personnes. S’il y avait tentative de viol, nous aurions entendu du bruit. La fille raconte des contrevérités», martèle la dame, dans des propos repris par Vox Populi et Les Échos.

Elle ajoute : «Sonko ne voulait pas que les masseuses le reconnaissent. Il masquait son visage avec un tissu et une capuche. Je n’ai jamais vu Sonko se déshabiller totalement pour se faire masser. Il ne faisait que soulever le haut pour se faire masser», ajoute-t-elle.

Et de préciser que Sonko ne semble pas être une personne de mauvaise réputation.

Pour la responsable du salon de massage, il s’agit d’un complot, soutenant que son employée est une menteuse et qu’elle a fait ça pour de l’argent.

«Elle a comploté avec des tierces personnes», rembobine-t-elle. Avant de révéler qu’elle a entendu, un jour, son employée parler au téléphone avec quelqu’un qui lui disait ceci : «Je veux qu’on fasse un deal. Il faut que tu fasses l’impossible pour coucher avec lui. Il faudra tout faire pour me trouver son sperme qui devrait nous servir de preuve contre Sonko.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici