Accueil Actualités Vol : Le Guinéen pique 9 millions à son employeur et «...

Vol : Le Guinéen pique 9 millions à son employeur et « les perd » dans un véhicule

7
0

K. D. Diallo pense-t-il que les limiers du commissariat de Rufisque sont nés de la dernière pluie ? Il a volé neuf millions de FCfa dans la caisse de son patron et dit avoir oublié l’argent dans le véhicule qui le conduisait en Guinée Conakry où il avait l’intention d’investir le butin.

Le commissariat de Rufisque a été saisi, le 17 janvier dernier, d’une plainte pour vol au préjudice de son employeur, par Y. Diagne, propriétaire d’une quincaillerie sise à Rufisque. Le voleur a emporté 9 millions de FCfa. En 2018, la partie civile a recruté K. D. Diallo de nationalité guinéenne, comme vendeur. Il était aussi chargé de petits boulots et était logé, comme d’autres employés, dans une maison louée par le sieur Diagne. Saisi, le commissariat de Rufisque a dépêché des éléments qui, sur les lieux, ont constaté qu’il n’y avait aucune trace d’effraction.

Trahi par la vidéo surveillance…

L’argent en deux paquets de 5 et de 4 millions de FCfa était dans un coffre logé sous le comptoir. Après avoir fermé, le caissier a laissé les clés sur place. Comme à l’accoutumée, tous les travailleurs se sont rendus à la mosquée pour la prière du vendredi. K. D. Diallo, prétextant une fatigue, a attendu que tous ses collègues soient partis pour passer à l’acte. Il s’est dirigé vers le comptoir, a pris les clés, ouvert le coffre, s’est emparé de l’argent, l’a emballé dans un sachet en plastique, puis est passé par la porte de derrière. L’exploitation des caméras de surveillance à partir de la matinée jusqu’à l’heure du vol, a permis de l’identifier clairement.

Retour au pays natal

Lorsque les policiers ont relevé que le suspect était de nationalité guinéenne et qu’il pouvait sortir du pays, ils ont avisé, dans la journée du vol, tous les postes frontaliers et envoyé des photos de Diallo. La localisation de son téléphone n’a rien donné, puisqu’il avait cessé de fonctionner vers 16 h, soit 2 heures après l’infraction.
La promptitude des enquêteurs a porté ses fruits. Dès le 18 janvier, K. D. Diallo a été arrêté au poste frontalier de Kalifourou. Des éléments de la police de Rufisque sont allés le cueillir à Tambacounda pour le conduire à leur service.

La police sur une trace du receleur

Lors de son interrogatoire, le suspect a reconnu les faits sans ambages. Il a volé l’argent pour retourner en Guinée et y investir.
Un élément de taille : au moment de son arrestation, K. D. Diallo n’avait pas l’argent sur lui. Il a soutenu l’avoir perdu dans le véhicule de transport en commun qui le conduisait au bercail. Mais la fouille de ladite voiture par les enquêteurs n’a pas permis de mettre la main sur les liasses. Les policiers sont sur la piste d’un receleur et ont exploité les derniers coups de fil de Diallo. Ce dernier, qui a comparu devant le Tribunal des flagrants délits, il y a quelques jours, a soutenu être un mineur, mais sur sa carte consulaire, il est écrit qu’il est né le 1er janvier 1994.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici