Voulant corriger l’enseignante qui avait frappé son petit-fils : Thiombane casse le bras d’un professeur

0 24

Mamadou Tall Thiombane, parent d’élève et président de l’Association des Parents d’Élèves (APE) d’une école de la place, a violenté un enseignant dont le collègue avait frappé son petit-fils. En détention depuis le 07 juillet 2022, il a atterri à la barre des flagrants délits ce 19 Juillet.

Madame Diallo est l’enseignante du petit-fils de Mamadou Tall Thiombane. Ce dernier à la barre raconte les faits.

« Elle a frappé et blessé mon petit-fils. Je suis d’abord allé voir l’inspecteur qui m’avait dit de rester calme et de l’attendre, il allait gérer la situation. Quelques semaines après, je n’ai pas eu de retour de sa part, alors j’ai décidé d’aller voir le directeur de l’école et de l’interpeller sur l’acte qu’a commis la dame Diallo ».

Une fois sur les lieux, M. Thiombane indigné par la non considération de la dame est allé l’interpeller dans sa salle de classe. C’est ainsi qu’est intervenu M. Seck enseignant dans la même école que Madame Diallo ce qui a viré au drame. M Seck s’est en effet retrouvé avec le bras cassé.

Madame Diallo devant la barre revient sur les faits. « M. Thiombane est venu dans ma salle de classe pour m’interpeller sur la manière dont j’ai frappé le petit et il m’a même menacé de mort. M. Seck dont la classe est près de la mienne est venu dire à M. Thiombane de quitter les lieux parce qu’il dérange. Ils ont fini par se bagarrer… »

À la barre, Mamadou Tall Thiombane nie les faits qui lui sont reprochés. Selon lui, il était venu voir le directeur pour l’interpeller sur la dame qui a frappé et blessé son petit-fils.

Le directeur n’étant pas sur place, M. Seck est venu pour le chasser de l’école. Selon toujours ses dires, c’est M. Seck qui l’ a frappé en premier. C’est ainsi que M. Seck est tombé et a eu une fracture au niveau de l’épaule droite et du bras droit.

Me Konaté l’avocat de Mamadou Tall Thiombane demande une clémence au tribunal, vu que les deux parties ont toutes regretté l’événement qui s’est produit dans cette école. Le juge a condamné le parent d’élève à une peine d’emprisonnement de trois mois avec sursis…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.