Yarakh : Pour une histoire de « lakh », une sexagénaire perd ses deux dents

0 7

Pour un bol de bouillie, la dame Mbène Ndao, âgée de 61 ans, a perdu ses deux dents. Selon Senegal7, Mbène est allée se plaindre chez la dame Aïssatou Dème qui, dans le cadre d’une cérémonie familiale, a partagé la bouillie à base de mil avec ses voisins, excepté elle. Elles se sont bagarrées.

« Elle a esquivé et je lui ai jeté la marmite », reconnaît Aïssatou Dème. Toutefois, elle conteste lui avoir écorché ses deux gencives incisives. Si tel était le cas, se défend-t-elle, Mbène n’allait pas la mordre au sein.

Mbène Ndao et Aïssatou Dème ont été déclarées coupables des faits de coups et blessures réciproques. Pour la répression, le tribunal a condamné la première à deux mois avec sursis. La seconde a écopé de 3 mois assortis du sursis. En sus de ces sanctions pénales, Mbène Ndao est condamnée à allouer 200.000 F Cfa à Aïssatou Dème. Celle-ci doit payer à sa protagoniste 1.000.000 FCFA.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.