Yewwi Askan Wi : un duo dans la coalition Barth-Sonko

Barth-sonko

En alliance dans le cadre de la coalition «Yewwi Askan Wi», Barthélémy Dias de Taxawu Senegaal et Ousmane Sonko de Pastef forment le duo politique le plus en vue du moment. Mais le compagnonnage de ces deux loups aux dents longues serait basé sur d’énormes calculs électoralistes.

En algèbre, ils constitueraient un binôme du classes-passe-premier degré, avec en plus un terme constant, rationnel. En politique, ils demeurent le tandem du moment, attelé en flèche du combat de Yewwi Askan Wi, la coalition de l’opposition farouche au régime du Président Macky Sall.

Deux jeunes, deux forces combattantes, en mesure d’entrer en action, en éruption plutôt, à tout moment et de mobiliser les troupes jusqu’à la ligne de front de cette guerre sans quartier qu’ils mènent depuis des années contre le Pouvoir en place. «Alliés de circonstance» ou «Frères d’armes» unis par l’intérêt supérieur de la un terme politique pompeux et Nation assez galvaudé par ces temps qui courent.

Mais quelle que soit l’analyse, quel que puisse être le ressenti face à la démarche ou la méthode de combat assez abrupte de ces deux jeunes commandants de.. l’autre position, le duo Ousmane Sonko, leader de Pastef/Les Patriotes et Barthélémy Dias, responsable de Taxawu Senegaal, maire de la commune de Mermoz-Sacré-Cœur et ancien patron des Jeunesses socialistes, a du mordant, rapporte l’Observateur.

Il est choc, comme disent les soldats, et a réellement de quoi donner de l’urticaire au camp d’en face. Mais derrière cet engagement débordant et cette volonté inébranlable de s’opposer aux politiques publiques jugées scabreuses du Président Sall, se cache d’énormes enjeux électoraux.

«Le duo Barth-Sonko instaure une singularité dans l’animation de l’opposition au Sénégal. Mais, cette posture est loin d’être anodine», campe le Dr Momar Thiam, expert en communication politique.

Saly Diouf Infos Rewmi.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp