Accueil Société YOFF LAYENNE : IMAM LIBASSE LAYE AXE SON SERMON SUR LE VEUVAGE

YOFF LAYENNE : IMAM LIBASSE LAYE AXE SON SERMON SUR LE VEUVAGE

À l’instar des autres foyers religieux du pays, la communauté layenne a célébré l’Aïd El fitr, ce mercredi, 21 juillet 2021. C’est imam Libasse Thiaw Ibn Seydina Ababacar Laye qui a dirigé la prière à Yoff Diamalaye. Sur la place de Diamalaye, devant le mausolée de Seydina Limamou Laye, fondateur de la confrérie layenne, les fidèles venus pour la circonstance étaient tous habillés de blanc, comme à l’accoutumée.

Publicité

Comme le veut la tradition musulmane, imam Libasse Laye a livré un prêche après la prière de deux Rakkas. La 2e partie de son sermon, qui a duré une trentaine de minutes, a été entièrement dédiée au veuvage. Selon l’imam, tout mariage célébré en période de veuvage doit être dissout. Ce mariage ne sera pas reconnu du point de vue islamique. Il exhorte les femmes à bien respecter leur période de veuvage avant d’entamer un nouveau mariage.

Selon les enseignements islamiques, la musulmane dont le mari décède, ou qu’elle divorce avec son époux, est tenue de rester dans la maison conjugale jusqu’à la fin de la période de viduité (veuvage). Pour l’imam de Yoff, durant cette période, la femme n’a pas le droit de s’engager dans une autre relation de mariage. Sur la lancée, il a demandé à ses confrères imams de bien s’informer sur les couples qu’ils bénissent pour éviter des erreurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici