Accueil Religion Ziguinchor : La cathédrale sera fermée après Pâques

Ziguinchor : La cathédrale sera fermée après Pâques

L’accès à la cathédrale Saint Antoine de Padoue de Ziguinchor sera interdit aux fidèles, après Pâques. Motif : l’édifice menace ruines. L’annonce vient de monseigneur Paul Abel Mamba, Evêque de Ziguinchor. La cathédrale sera fermée après les célébrations pascales. Il l’a dit hier, à l’occasion de la célébration de la messe chrismale du Mardi Saint.

« Nous sommes gravement menacés par la chute d’une partie de la cathédrale qui, chaque jour et chaque événement, rassemble une multitude de chrétiens», a-t-il laissé entendre sur les ondes de Sud Fm.

L’évêque de Ziguinchor de renseigner, par ailleurs, que plusieurs appels ont été adressés à l’autorité, mais jusque-là aucune réponse n’est encore apportée.

«Après plusieurs appels, plusieurs documents adressés à l’autorité, notamment le ministère de la Culture, nous n’avons pas encore de réponse et l’édifice menace ruine, menace de tomber sur les fidèles. Alors, pour éviter un drame similaire au ‘Joola’, nous avons pris les devants pour prendre contact avec les autorités régionales pour pouvoir fermer la cathédrale après les célébrations des fêtes pascales. Nous ne  voulons pas courir le risque d’exposer nos fidèles à une catastrophe».

Les fidèles avaient déjà frisé la catastrophe, il y a deux ans,  lors d’un court-circuit,  suite à des infiltrations d’eau  pendant l’hivernage.

«On a avait déjà frisé, il y a deux ans, le drame d’un court-circuit pendant l’hivernage, suite à des infiltrations d’eau. Nous allons vers une saison de pluies et vous avez vu qu’il a déjà une ouverture suite à la chute de l’apside. Donc, prenons les devants pour que la cathédrale soit fermée».

Ainsi, la cathédrale Saint Antoine de Padoue fermera ses portes après Pâques. Toutefois, l’acquisition d’un chapiteau qui coûte environ 35 millions de F Cfa, pourrait régler la situation et permettre aux fidèles e prier.

«On a pensé à un chapiteau que l’on pourrait acquérir avec le concours des bonnes volontés  et des fidèles. Il semble que ça coûte 35 millions et nous allons  frapper à toutes les portes pour nous aider à acquérir ce capital provisoire pour continuer à célébrer le culte», a conclu Mgr Paul Abel Mamba, Evêque de Ziguinchor.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici