Donnée en mariage sans son consentement : Une fille porte plainte contre ses parents

Donnée en mariage à un commerçant, une fille mineure porte plainte contre ses parents. Convoqués à la gendarmerie, les mis en cause ont promis de casser le mariage.
C’est à Louga que ce fait de société a comme cadre, précisément au quartier Montagne Nord à Bayakh,informe l’Obs. C’est l’histoire d’une fille de 16 ans qui vient d’abandonner ses études et à qui ses parents (sa mère et son père adoptif) ont offert en mariage à un riche commerçant sans son consentement. Quelle ne fut sa surprise quand sa maman l’a conviée à une rencontre sécrète. Pensant d’abord que se génitrice voulait la conseiller de retourner à l’école, la fille a failli tomber à la renverse après que sa mère lui a rendu compte de la décision que son père adoptif venait de l’offrir en mariage comme deuxième femme à un commerçant. La fillette de 16 ans entre deux sanglots mit un terme au débat avant de faire comprendre à sa mère qu’elle n’acceptera jamais ce mariage avec un homme qu’elle n’aime pas. Ainsi, ses parents passèrent à la vitesse supérieure et le mariage fut scellé avec beaucoup d’argent dépensé par l’époux. Campant sur sa position, la fille laissa ses parents faire tout ce qu’ils voulaient faire. Une personne qui a requis l’anonymat mit la puce à l’oreille des gendarmes qui décidèrent de tirer l’affaire au clair. La fille porte plainte finalement contre ses parents et ces derniers se présentèrent aux pandores sur convocation. Après leurs auditions sur procès-verbal, ils ont décidé de casser le mariage. Le mari aussi a accepté de se séparer de son épouse avec qui il n’a pas jamais échangé de mots. Aux dernières nouvelles, l’on apprend que la procédure de divorce est enclenchée.

 

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp