Accueil Actualités 3e mandat : Tiken Jah Fakoly prévient Macky Sall et ses pairs

3e mandat : Tiken Jah Fakoly prévient Macky Sall et ses pairs

Le combat contre les 3 mandats des présidents africains, Tiken Jah Fakoly en fait son cheval de bataille. Vingt ans ont passé depuis qu’il s’est fait connaître sur la scène internationale et le reggaeman ivoirien a toujours le verbe tranchant.

En entretien avec Jeune Afrique, Tiken Jah Fakoly s’est voulu clair sur le sujet du troisième mandat en Afrique. « Je ne suis jamais resté silencieux. J’ai sorti un titre sur cette question du troisième mandat qui s’appelait Troisième dose, et j’ai été l’un des premiers à m’opposer aux troisièmes mandats. Quand Amadou Gon Coulibaly est mort [en juillet dernier] et qu’Alassane Ouattara a décidé de revenir sur sa décision, j’ai fait une vidéo pour donner ma position », rappelle-t-il.

Avant d’ajouter : « Les gens auraient sûrement voulu que je sois dans la bataille sur le terrain. Mais je n’avais pas envie d’attiser encore le feu. Nous étions dans une impasse : je savais qu’Alassane Ouattara n’allait pas reculer et je ne voulais pas avoir de morts sur la conscience. Une chose est sûre : les troisièmes mandats bloquent le renouvellement de la classe politique, et partout où il y en aura, je m’y opposerai ».

Un « partout » qui pourrait l’amener à devoir lever sa voix à une probable candidature de Macky Sall. Le président de la République du Sénégal a déjà effectué deux mandats, ceux de 2012 et 2017. Avec une nouvelle candidature en 2024, il postulera donc, pour la troisième fois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici