40 millions Fcfa d’impôts réclamés à Queen Biz : La version de la DGID

0 11

La Direction générale des Impôts et des Domaines (DGID) réclame à la présidente du mouvement MJR-Sénégal une dette fiscale. Dans une lettre qui a été adressée à Coumba Diallo alias Queen Biz, il a été mentionné que la chanteuse doit payer une somme de 40 millions de Fcfa au Fisc.

Une correspondance qui a fait réagir l’artiste dans une vidéo rendue publique soutenant qu’elle ne doit rien à l’administration fiscale car ne détenant aucune entreprise.
Queen Bizz se veut claire, elle ne pratique aucune activité qui puisse justifier cette somme faramineux que lui réclame le fisc: « Je prends l’opinion à témoin. Je ne suis ni commerçante, ni salariée et ne dispose d’aucune entreprise dans ce pays« , avait-elle rappelé.

Mais la Direction générale des Impôts et des Domaines (Dgid) ne lâche pas prise et compte apporter la réplique à Queen Biz. Les services de la Dgid sont en train de réunir les éléments qui prouvent que la chanteuse doit 40 millions Fcfa au fisc sénégalais, rapporte SourceA dans sa parution de ce jeudi 21 juillet 2022.

D’après ce journal, le fisc va publier un communiquer dans lequel il va détailler la somme due. Queen Biz est-elle victime de ses ambitions politiques. La jeune chanteuse originaire de la région de Kédougou s’est récemment faite un nom sur la scène politique avec la création de son mouvement MJR-Sénégal et ses sorties virulentes contre le régime en place.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.