Accueil hostile des chefs d’Etat de la CEDEAO en Guinée

0 0

Les présidents Alassane Ouattara et Nana Akufo Ado ont déjà atterri à Conakry. Ils vont discuter avec la Junte au pouvoir des conclusions et décisions du sommet de la Cedeao, tenu hier jeudi à Accra.  Mais, l’accueil qui leur a été réservé, par les populations, n’est pas des plus chaleureux.

Des manifestations ont accueilli les deux chefs d’Etat dès leur arrivée en Guinée. Leur convoi a fait l’objet de huées et de  slogans hostiles au niveau du carrefour de l’aéroport de Conakry. Les manifestants n’ont pas du tout apprécié l’ultimatum de 6 mois donné à la Junte au pouvoir, pour tenir des élections..

«On veut nous imposer des élections dans 6 mois pour que notre processus démocratique soit bâclée. Le peuple de la Guinée veut tracer sa propre voie. La CEDEAO ne peut pas être plus guinéenne que les guinéens. La pression qui est mise sur la Junte est une pression mise sur tout le peuple guinéen», a craché un manifestant au micro de nos confrères de «Guinéematin».

Comme annoncé par igfm hier, la CEDEAO, lors de son sommet tenu à Accra, a donné 6 mois à la Junte au pouvoir en Guinée, pour organiser une présidentielle et des législatives afin de rétablir l’ordre institutionnel. Des sanctions sur les responsables de la Junte avaient aussi été brandies.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.