Affaire Pape Gueye : Le Tribunal arbitral va trancher en mars

0 11

Lors de la dernière Coupe d’Afrique des nations, Pape Gueye avait failli ne pas jouer du fait d’une suspension de la Fifa, liée au litige entre Marseille et Watford. L’affaire sera vidée en mars.

En janvier 2022, la FIFA a suspendu le milieu de terrain Pape Gueye (23 ans, 9 apparitions et 1 but en L1 cette saison) pour 4 mois et a prononcé une interdiction de recrutement d’un an à l’Olympique de Marseille, également sanctionné d’une amende estimée à 2,5 millions d’euros, dans l’affaire du litige avec Watford. Rapidement, le Tribunal Arbitral du Sport a été saisi avec un appel suspensif.

Et d’après le calendrier actualisé sur le site de l’instance, le vice-champion de France en titre va être fixé sur ce dossier les 8 et 9 mars prochains. Pour l’OM et le président Pablo Longoria, il s’agit d’une affaire très importante, notamment par rapport aux prochaines périodes des transferts à venir.

Pour rappel, l’international sénégalais a été suspendu par la FIFA après le litige concernant son transfert avorté à Watford. Conséquence : le club de la cité phocéenne a été interdit de recrutement pour deux mercatos. Après avoir signé un pré-contrat, Pape Gueye s’était rétracté avant de s’engager avec l’OM. Dans la foulée, Marseille a fait appel, permettant donc à Pape Gueye de disputer la CAN remportée avec le Sénégal devant l’Egypte (0-0, TAB 4-2).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.