Accueil Actualités Affaire Sonko: Deux arrêtés « suspects » qui présagent des ennuis pour...

Affaire Sonko: Deux arrêtés « suspects » qui présagent des ennuis pour le leader de Pastef

Alors que le couvre feu qui devait se terminer ce samedi a été prolongé pour endiguer la progression du covid-19, le gouverneur de Dakar a sorti un arrêté interdisant la vente au détail de carburant sur l’ensemble du territoire de la région de Dakar. Cette dernière décision vise, selon les autorités, à veiller à la sécurité. Toutefois l’on s’interroge sur ces mesures dans un contexte où l’affaire dite « Sonko-Adji Sarr » a généré beaucoup de tensions ces derniers jours.

Durant deux mois, nul ne pourra acheter du carburant dans des récipients autres que des réservoirs des véhicules ou cyclomoteurs. Et ce, durant deux mois à compter du 19 février 2021, sur l’ensemble du territoire de la région de Dakar. Une mesure qui fait suite aux violents affrontements, la semaine dernière, entre forces de l’ordre et pro-Sonko qui ne voulaient pas voir leur leader embarqué par les policiers.

Peu avant l’arrêté sorti par le gouverneur de Dakar, le ministre de l’intérieur prenait, à travers un arrêté, la décision de proroger le couvre feu d’un mois dans les régions de Dakar et de Thiès. Ce, bien que beaucoup de spécialistes de la santé publique estiment que le couvre-feu n’a aucun impact sur l’endiguement de la progression du covid-19. Et les chiffres du ministère de la santé l’ont d’ailleurs montré avec une courbe qui reste constante avec une hausse des cas cas de contamination.

L’on s’interroge donc sur ces mesures qui, d’ailleurs sont prises dans un contexte où l’affaire Sonko-Adji Sarr bat son plein. Avec un tas d’irrégularités qui entourent les différentes procédures enclenchées, notamment à l’Assemblée nationale, pour interpeller le leader de Pastef Ousmane Sonko accusée par la nommée Adji Sarr, de viols et de menace de mort.

Veut-on donc baliser le terrain pour forcer la mise aux arrêts d’Ousmane Sonko dont beaucoup pensent qu’une lamentable cabale politique est entrain d’être perpétrée contre lui pour anéantir un farouche opposant qui a mené une politique de dénonciation ayant permis aux sénégalais d’en savoir beaucoup plus sur la dilapidation de leurs ressources par les régimes qui se sont succédés notamment celui de Macky Sall. Les jours prochains nous édifieront.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici