Alioune Tine sur la mort de Habré en détention : « On aurait pu empêcher cette situation, si… »

0 2

Interrogé par Seneweb, il se dit animé par « Un sentiment de tristesse ». Le président d’Afrika Jom centre pense qu’ « on aurait pu certainement empêcher cette situation si les dispositions appropriées étaient prises comme la dernière fois ».

En revanche, pour prévenir d’éventuels cas « Habré » dans les prisons du Sénégal, il estime urgente la prise de « mesures de prévention contre la Covid-19 en prison. Donc vacciner les détenus et prendre des mesures idoines pour protéger les personnes âgées détenues ». Quid de l’indemnisation des victimes qui peinent à rentrer dans leurs fonds ? « Les victimes doivent absolument être indemnisées conformément à la décision de justice. Les chefs d’Etats africains doivent absolument agir pour le respect de cette décision », insiste-t-il.

Pour rappel, l’ancien homme fort de Ndjamena (1982-1990) a été jugé et condamné à perpétuité par les chambres africaines extraordinaires pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.