Après la pollution de rivières dans le Sud, le Parlement s’inquiète des conséquences

0 1

Cette semaine, la vice-première ministre en charge de l’Environnement et du Développement durable doit s’expliquer devant l’Assemblée nationale. Ève Bazaïba doit non seulement présenter le niveau des connaissances actuelles sur l’origine et l’ampleur de cette pollution, mais aussi les actions menées et envisagées par le gouvernement. (rfi)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.