Avocat de Ndeye khady Ndiaye :<< Le procureur a commis une erreur fatale...>>

0 7

L’affaire dite sweet beauté fera encore coulé beaucoup d’encre. Malgré son renvoie au 23 Mai prochain, on note des manifestations tout azimut au Sénégal. Cet épineux dossier ne fait pas de mécontents que parmi les manifestants. Les robes noirs se mêlent à la danse.<< C’est un renvoie d’office qui a été prononcé par le juge. La chambre criminelle a des règles extrêmement exigeantes. L’article 246 du code de procédure pénale prescrit que les débats ne peuvent s’ouvrir au moins trois jours après l’interrogatoire d’identification. Curieusement contre toute attente,c’est hier que notre cliente ndeye khady Ndiaye a fait l’objet de cet interrogatoire. Et l’audience a eu lieu ce matin donc 24 heures après alors que le texte parle de 72heures au moins…>> explique maitre Moussa Sarr. Selon lui ,<<…la chambre criminelle a constaté elle-même que les dispositions de l’article 246 n’ont pas été respectées. L’audition de ma cliente la veille du procès est une erreur de la part du parquet. La citation que lui a envoyé le parquet l’a convoqué hier. Le procureur qui a enrôlé le dossier a commis une erreur fatale. La chambre criminelle a décidé de renvoyer d’office à huitaine. Et la suite de cette décision nous de la défense, nous avons estimé que huitaine nous semblait un délai extrêmement court pour sauvegarder et exercer convenablement les droits de la défense par ce que nous avons un dossier de 471 pages ,des vidéos,des audios et des photos.>>
Rappelons que ce procès a été enclenché suite à la plainte de l’ex masseuse Adji Sarr qui accuse l’opposant Ousmane Sonko de l’avoir violé et menacé de mort. C’est dans ce cadre que Ndeye Khady Ndiaye l’ex patronne de la masseuses doit répondre de plusieurs chefs d’accusations notamment diffusion d’images appartenant à autrui.

Sara Jupiter

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.