Soudan: Al Burhan gèle les avoirs de ses rivaux

0 30

Depuis la mi-avril, l’armée soudanaise, dirigée par al-Burhane, et les forces de sécurité soudanaises, commandées par Mohamed Hamdan Daglo, sont engagées dans une lutte pour le pouvoir qui a contraint des dizaines de milliers de personnes à fuir vers les pays voisins.
Afin d’affaiblir ses adversaires, le chef militaire soudanais a ordonné le gel de tous les comptes bancaires appartenant à l’autre force paramilitaire rivale, dernière mesure en date dans la lutte pour le contrôle de ce pays riche en ressources naturelles. Publié dimanche par le général Abdel Fattah al-Burhane, ce décret concerne les comptes officiels des Forces de Soutien Rapide (FSR) dans les banques soudanaises, ainsi que les comptes de toutes les sociétés appartenants au groupe, a rapporté l’agence de presse nationale SUNA.
Les effets immédiats de ce gel sur les FSR et la manière dont les ordres de Burhane seront appliqués demeurent pour l’heure flous. Ces dernières années, la force paramilitaire a accumulé une grande richesse grâce à l’acquisition progressive d’institutions financières soudanaises et de réserves d’or.
Jeudi dernier, l’armée et les FSR ont signé un pacte dans la ville saoudienne de Jeddah, promettant un passage sûr pour les civils fuyant le conflit et la protection des opérations humanitaires dans le pays d’Afrique de l’Est. Des efforts internationaux, menés par l’Arabie saoudite et les États-Unis, sont en cours pour transformer l’accord de jeudi dernier en une trêve durable.

Sara Jupiter

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.