CHELSEA : EDOUARD MENDY REJETTE UNE PROLONGATION DE CONTRAT « IRRESPECTUEUSE » ET DEMANDE LE MÊME SALAIRE QUE KEPA

0 5

Edouard Mendy a encore snobé Chelsea en rejetant une offre de prolongation de contrat de six ans qu’il juge irrespectueux alors que le club ne s’aligne pas sur ses prétentions salariales.Entre Chelsea et Édouard Mendy, il n’y a toujours aucun accord signé pour une prolongation de contrat. Le gardien sénégalais qui a signé son retour à l’entraînement la semaine dernière après avoir disputé la coupe du monde avec l’équipe nationale du Sénégal a snobé un nouveau offre de contrat de Chelsea selon TheSun.

En effet , l’ex gardien de but de Rennes a refusé un « contrat irrespectueux » de six ans que lui a proposé son club alors qu’il est suivi par le Milan AC, Nice et l’AS Monaco. En d’autres termes, il trouve que Chelsea ne lui montre pas assez de respect à propos de son salaire. Édouard Mendy veut être payé comme son coéquipier Kepa Arrizabalaga qui depuis l’arrivée de Graham Potter est devenu le gardien numéro un des Blues reléguant Mendy à un rôle de second.

#Chelsea Edouard Mendy rejette une prolongation de contrat « irrespectueuse » et demande le même salaire que Kepa https://t.co/2t45Vh2o9n pic.twitter.com/DeEEmd8jly

— wiwsport (@wiwsport) December 22, 202

A l’heure actuelle, Édouard Mendy gagne environ 100.000 euros par semaine et veut le même salaire que son rival espagnol qui lui touche presque le double. De leur coté les dirigeants ont retiré leur offre de prolongation à long terme au moment où le bras de fer continue avec le joueur.

Arrivé en 2020 en provenance de Rennes, le gardien sénégalais a pourtant fait les beaux jours de Chelsea en remportant notamment la deuxième ligue des champions du club en 2021 et en battant des records d’invincibilité dans ses buts avec des clean sheets. Élu meilleur gardien de but de la FIFA 2021, Mendy a marqué son époque à Chelsea avec Thomas Tuchel avant que le licenciement du technicien allemand ne rabatte les cartes. Le mercato du portier international sénégalais risque encore de faire parler.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.