Accueil Politique COÏNCIDENCE OU SUPERSTITION : COMME KHALIFA SALL EN 2017, SONKO (AUSSI) CONVOQUÉ...

COÏNCIDENCE OU SUPERSTITION : COMME KHALIFA SALL EN 2017, SONKO (AUSSI) CONVOQUÉ UN 3 MARS

«Le député Ousmane Sonko est convoqué demain mercredi 03 mars 2021 devant le juge du 8e cabinet du Tribunal de grande instance (TGI) de Dakar dans le cadre de la plainte pour «viols et menaces de mort» le visant. Cette date du 3 mars nous rappelle l’affaire de l’ancien maire de Dakar, Khalifa Sall, qui avait été convoqué, au lendemain d’une mémorable conférence de presse tenue en présence d’un certain Serigne Moustapha Sy, un … 3 mars 2017», écrit Le Témoin.

Le journal d’ajouter : «Et quatre jours après, c’est-à-dire le 7 mars 2017, l’ancien maire de Dakar était placé sous mandat de dépôt par le Doyen des juges d’instruction. Exactement comme le leader de Taxawou Dakar, le député Ousmane Sonko a rendez-vous un 3 mars 2021 avec l’histoire. Malheureuse coïncidence ou date superstitieuse ? En tout cas, le mois de mars n’est pas un «oiseau» de mauvais augure et ne présage rien de bon. Mais, enfin, on verra demain !».

Avec Seneweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici