Accueil Actualités Communes de Dalifort, Parcelles et Patte d’Oie : Macky réduit Khalifa ...

Communes de Dalifort, Parcelles et Patte d’Oie : Macky réduit Khalifa à sa plus simple expression !

Lors des élections locales de 2014, on a noté une contre performance de la majorité présidentielle avec la victoire de l’ex-maire de Dakar, Khalifa Sall et sa coalition Taxawu Ndakaru qui a raflé la mise en remportant la totalité des dix-neuf communes de la capitale du Sénégal. Cette razzia opérée dans la capitale lui a valu des déboires politiques de la part du pouvoir de Macky Sall, afin de le réduire en tant qu’opposant à sa plus simple expression.

Aujourd’hui, si certains maires des communes de la capitale, élus sous la bannière de Taxawu Ndakaru sont toujours restés fidèles à l’ex maire de Dakar : Barthélémy Dias, Madiop Diop, ainsi que Bamba Fall pour ne citer que ceux-là, d’autres par contre : Moussa Sy et Banda Diop tous également proches de l’ex-maire de Dakar, lui ont tourné le dos au profit du parti au pouvoir.

La commune de Dalifort, est également tombée dans l’escarcelle du parti au pouvoir, suite au décès du maire Idrissa Diallo, proche collaborateur de Khalifa Sall.

Quand l’Apr fait dans le démantèlement

Au lendemain des dernières élections Locales, le parti au pouvoir qui a enregistré une cuisante défaite, a fait dans le démantèlement pour non seulement briser l’élan de la coalition Taxawu Ndakaru, mais surtout de la faire voler en éclat. Ce, en récupérant certains maires des communes de Dakar élus sous la bannière de Taxawou Ndakaru. Il s’agit de Moussa Sy, maire des Parcelles Assainies et de Banda Diop, l’édile de la Patte d’Oie.

Contre toute attente, ils ont tous rejoint le parti au pouvoir, gelant ainsi leurs  activités au sein de la coalition Taxawou Ndakaru.

A cela est venu s’ajouter la commune de Dalifort, qui est aujourd’hui dirigée par un aperiste. Le parti au pouvoir a pesé de tout son poids et de son influence à mettre un de ses responsables à la tête de la municipalité suite au rappel à Dieu du maire Idrissa Diallo, un des responsables influents de la coalition Taxawou Ndakaru.

Et comme la date des prochaines élections locales n’est pas encore connue, Macky Sall continue sa logique de réduire Taxawu Ndakaru à sa plus simple expression en débauchant d’autres maires issus de cette coalition. 

Si certains maires élus dans le cadre de la coalition Taxawu Ndakaru comme Moussa Sy des Parcelles Assainies et Banda Diop, maire de la Patte d’Oie, ont tourné le dos à Khalifa Sall pour les prairies beiges-marron, certains comme celui de Mermoz Sacré Cœur, Barthélémy Dias, de Grand Yoff, Madiop Diop, ainsi que Bamba Fall de la Médina sont toujours restés fidèles à l’ex-maire de Dakar.  

 La mémoire d’Idrissa Diallo trahie

Mamadou Mbengue alias Baye Diop a été élu maire de Dalifort, en remplacement de Idrissa Diallo, décédé il y a peu. Sur les 46 conseillers que compte la commune de Dalifort, Mamadou Mbengue a eu 27 voix, suite à une élection avec au départ, 06 candidats.

Un vote dont l’issue a fait couler beaucoup de larmes et de salive. Car, beaucoup de conseillers et militants ne pouvaient retenir leurs larmes. Ils estiment que la mémoire de Idrissa Diallo a été trahie par certains de ses conseillers qui ont changé de camp juste après son décès.

Ce qui a fait dire au conseiller municipal de la liste Taxawou Dakar,  Issa Gueye que : «nous sommes vraiment déçus avec ce qui s’est passé, c ‘est déplorable. Lorsque feu Idrissa Diallo remportait les locales, nous étions à plus de trente (30) conseiller sur quarante six (46), donc largement majoritaires». 

Pape Alassane Mboup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici