Contentieux post-électoral : la ministre Zahra Iyane Thiam fait emprisonner des jeunes de la Sicap Liberté

0 9

7 jeunes habitant la Sicap Liberté sont en détention provisoire au commissariat de police de Dieuppeul. Depuis vendredi, à 20h, la Police de Dieuppeul avait commencé ses rondes au niveau de la commune. Puis le samedi, les limiers conduits par le commissaire de Dieuppeul, avaient fini d’identifier certaines maisons qui abriteraient les jeunes favorables à Tamsir Sokhna, candidat de la coalition Gueum sa Bopp. Finalement, c’est hier lundi matin, que les policiers du commissariat de Dieuppeul ont procédé à l’arrestation de 7 jeunes partisans. Des antennes du journal « Le Témoin » braquées dans le quartier, indiquent que c’est à la suite d’une plainte de la ministre de la Microfinance, Zahra Iyane Thiam, qui n’a pas digéré sa défaite électorale le 23 janvier dernier face au candidat de Yewwi, que ces jeunes ont été interpellés.

Plus exactement, Zahra Iyane Thiam, arrivée troisième aux dernières Locales, n’a pas eu de problèmes avec le candidat de Yewwi, mais plutôt avec celui classé deuxième lors de ce scrutin et représentant la coalition Geum Sa Bopp de Bougane Guèye Dany. Il s’agit de Tamsir Sokhna. Les militants des deux coalitions avaient eu à se crêper le chignon lorsqu’elles se croisaient sur le terrain, en pleine campagne. Des blessures réciproques ont été notées dans les deux camps.

Ce qui est étonnant de la part de la ministre de la MicroFinance, c’est d’avoir attendu tout ce temps après les Locales, pour porter plainte contre ces garçons, enfaisant focus sur un jeune dénommé Xavier Mandiagme. Ce samedi, un militant de Zahra Iyane Thiam dénommé Dembané Bâ s’est battu violemment contre un militant de Tamsir Sokhna dénommé Cheikhouna Diop, qui a infligé une correction mémorable au premier nommé. Une tension permanente que les autorités doivent régler au plus vite…

 

 

 

 

leral.net

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.