Coupure de câbles et perturbation du trafic du TER : l’Apix dénonce un acte criminel et un « sabotage »

0 5

Ce lundi, des câbles, destinés notamment à la communication internet, ont été sectionnés à hauteur de la forêt classée de Mbao, une banlieue de Dakar traversée par le TER. Ce qui entraine une perturbation dans le trafic. L’Apix soupçonne un acte de sabotage.

« Des câbles de communication du TER ont été coupés (lundi) vers 2 heures (GMT et locales). Ça a ralenti la vitesse des trains dans la zone de coupure », a affirmé Abdou Ndéné Sall, directeur général de la Senter, la société de patrimoine du train express régional (TER) détenue à 100% par l’Etat sénégalais.

« C’est peut-être dû à des voleurs », a ajouté M. Sall à l’AFP.

« Les investigations sont en cours. On soupçonne un sabotage », a de son côté indiqué l’Apix.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.