Déclaration de Touba : « Ces enfants charretiers… Ces salles d’entraînements… Ces matchs de football »

Touba

La plaidoirie est de taille. Touba compte aller en croisade contre ce phénomène bizarre qui laisse voir des enfants de moins de 10 ans conduire des charrettes dans la cité. Pour Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre, la place de ces bouts de bois de Dieu est ailleurs et plus précisément dans les daaras. « Ils ont besoin d’être éduqués et instruits. J’interpelle la mairie ».

Le porte-parole du Khalife Général des Mourides évoquera aussi cette floraison des salles d’entraînements signalant qu’elles ne sont pas interdites. Seulement, elles méritent d’être régulées pour ne pas abriter des scènes indésirables en milieu religieux. « Les salles d’entraînements ne sont pas interdites mais il ne faudrait pas que les hommes et les femmes s’entraînent dans le même espace et que les gens se mettent à écouter de la musique. Nous invitons les populations à signaler si ce phénomène est de mise dans leurs quartiers… ».

Il regrettera aussi le football pratiqué dans les rues de Touba invitant à la prise de mesures. «  Celui qui habite Touba doit être différent de celui qui habite ailleurs » (Dakaractu)

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp