Dérapages DG (DER) sur le statut de la femme musulmane : Pape Amadou Sarr sévèrement critiqué sur les réseaux sociaux

0 10

Le délégué général à l’entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes (DER), a fait hier mardi un grave dérapage. Pape Amadou Sarr provocateur remet en cause les enseignements de l’islam sur certains points liés aux droits de la femme.

Loin de son domaine de compétences les finances, le délégué à l’entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes (DER), a voulu défendre les droits des femmes,. Et de quelle manière ? Pape Amadou Sarr a tout simplement fustigé certaines interdictions de la religion musulmane aux femmes. Parlant de la part octroyée à la femme dans l’héritage, le Sieur Sarr qualifie d’inepties les règles de l’islam, estimant que c’est une incongruité que la femme touche 1/3.

Poursuivant son commentaire, Pape Amdou Sarr dénonce le fait que la femme ne doit pas saluer l’homme surtout un marabout. Il ne comprend toujours pas pourquoi la femme se met derrière l’homme pour la prière et pourquoi cette femme aussi considérée « impropre” pendant ses menstrues et interdit d’accès dans un lieu saint, prépare et sert le repas à toute la famille pendant cette même période de “souillure ».

« Quel inculte ! « … Voilà qui est le commentaire de Babacar Gaye du Pld/And Suqali. sur sa page Facebook. Lui comme les autres qui réagissent depuis hier, ne comprennent pas la sortie de Pape Amadou Sarr. Pour faire plaisir aux femmes à l’occasion du 08 mars.

Le mouvement ASfiyahi n’a pas manqué de le rappeler à l’ordre. Et depuis les interventions sur les réseaux sociaux qui discréditent Pape Amadou Sarr se multiplient.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.