Accueil Actualités Dof Ndèye sur ses déboires judiciaires : « Je ne dois pas être emprisonné »

Dof Ndèye sur ses déboires judiciaires : « Je ne dois pas être emprisonné »

Les artistes-chanteurs sont durement touchés par le coronavirus. En effet, à cause du couvre-feu et l’interdiction de rassemblement, ils ont été obligés d’annuler leurs activités. Certains d’entre eux ont voulu se rendre utiles en sortant des singles de sensibilisation contre le Covid-19. A Khar Yalla, le rappeur Dof Ndèye ne fait pas exception. Il a sorti lui aussi un single diffusé sur You Tube pour participer à la lutte contre la maladie. Pour juguler la pandémie, le rappeur estime que le couvre-feu est un mal nécessaire.
Grand Yoff étant un quartier populaire, il a vite enregistré des cas de Covid-19 mais la situation semble être maitrisée par le corps médical. Toutefois, en ce qui concerne l’aide alimentaire distribuée par l’Etat, le manager du rappeur indique qu’il n’a pas encore vu de distribution de vivres. Une occasion pour lui de demander la transparence dans la gestion de l’aide alimentaire.
Sur l’audience accordée aux rappeurs par le chef de l’Etat, Dof Ndèye considère qu’il devait être le premier à faire partie de la délégation. Ce, parce qu’il a joué un grand rôle dans la réélection du Président Macky Sall. En effet, c’est Moustapha Cissé Lo qui est venu jusque chez lui pour le convaincre de récolter des parrainages pour le candidat Macky Sall.
Dof Ndèye est aussi revenu sur ses démêlés avec la justice. Il devait répondre à une plainte mais il a été entendu sur une autre affaire. Moustapha Cissé Lo lui avait promis des projets pour les jeunes afin de les sortir de la délinquance, mais il n’a pas tenu sa promesse. C’est donc pour ces jeunes qui l’avaient appuyé qu’il réclame le respect de ces promesses électorales. Et c’est en en discutant avec Junior Lo, fils de Moustapha Cissé Lo, qu’un de ses amis footballeurs a mis les audios sur la place publique. C’est suite à cela qu’il a été convoqué. Il estime qu’il ne mérite pas d’être emprisonné parce qu’il parvient rien qu’avec sa voix à faire déposer les armes aux agresseurs. Par la suite, le procureur lui a demandé de rentrer mais de se tenir à carreaux. Il a tenu à préciser qu’il a reçu une bonne éducation et que les injures ne font pas partie de son langage. Il discutait avec un ami et les choses ont dégénérées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici