Accueil Actualités Fake news : les médias pointés du doigt

Fake news : les médias pointés du doigt

La recherche de scoop conduit souvent à la divulgation de fausses informations. Ainsi, il n’est pas rare que les médias et/ou les réseaux sociaux annoncent la mort de certaines personnalités publiques alors qu’il n’en est rien. La dernière en date a été l’annonce du rappel à Dieu de l’ancien lutteur Boy Bambara. Une pratique vivement décriée par les populations. Et pour certains, ce sont les journalistes les fautifs. Une rumeur n’est pas une information. Aussi, des sanctions sont-elles réclamées contre les coupables. Micro-trottoir.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici