Gabon : cinq gendarmes relaxés attendent leur salaire et leur travail

0 6

Au Gabon, deux mois après leur sortie de prison, les cinq gendarmes relaxés dans l’affaire de la tentative de coup d’État dirigée par des éléments de la Garde républicaine en 2019, réclament leur réhabilitation. Leurs salaires sont coupés depuis trente mois. Et ils n’ont pas encore pu reprendre le travail. Ce week-end, les parents de ces gendarmes, réunis en collectif, ont décidé de lancer un SOS en direction du président Ali Bongo. (rfi)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.