Gora Fall insulte copieusement un agent de police et le tabasse.

0 3

Le prévenu Gora, est décrit comme une personne particulièrement violente. Il se bagarrait avec une handicapée assise sur une chaise roulante. Une paire de ciseaux à la main, il l’a menacée de la poignarder avec l’arme. Naturellement, le policier qui voyait la scène de loin est intervenu pour récupérer les ciseaux des mains de Gora ; ce dernier a refusé de les lui remettre.

Pire, il l’abreuve d’injures et lui porte des coups de poing. Conduit au commissariat, il a fait savoir aux enquêteurs qu’il ne regrette rien de son acte et qu’une fois sorti, il va régler le compte à l’handicapée parce que celle-ci l’a pris au dépourvu et l’a frappé à la tête.

Devant la barre, Gora va étaler ses talents d’homme belliqueux. Les juges voulant poursuivre leur interrogatoire, le quidam les a interrompus en refusant de continuer à répondre à leurs questions. « Faites ce que vous voulez. Je ne répondrai à aucune de vos questions. Je n’ai pas peur de vous », leur dit-il avec arrogance.

Convaincu de la culpabilité de l’accusé, le maître des poursuites a requis une peine ferme de 6 mois contre lui. Réquisitoire que le président du tribunal a suivi après l’avoir déclaré coupable du délit pour lequel il était poursuivi.

Saly Diouf –Infos Rewmi

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.