Guinée : La junte face aux manifestants du FNDC

0 10

La tension réapparait en Guinée, suite à la manifestation qui a eu lieu ce jeudi 28 juillet à Conakry. Trois responsables du Front National pour la Défense de la constitution (Fndc), Fonike Mangue, Saikou Yaya Barry et Ibrahima Diallo, qui protestaient contre la marginalisation des parties politiques et la société civile dans le processus de transition et la non transparence dans la gestion du pays par la Junte ,ont été arrêtés et places en détention après avoir été entendus et inculpés lundi.

ls sont accusés de « participation à un attroupement interdit, de pillages, d’incendies, de destruction de bien publics et prives et de coups de blessures volontaires ». Selon les bilans publiés par le gouvernement et le Fndc, la manifestation a fait un à trois morts. Par ailleurs, le ministre de la justice, Charles WRIGHT, accuse les organisateurs d’avoir utilisé des enfants dont neuf d’entre eux ont été arrêtés.

Si on doit le rappeler, le ministre de l’intérieur, le colonel Balla SAMOURA, avait prévu les responsables du Cndc contre d’éventuelles poursuites judiciaires. « Ils ont initié, il ya eu sommation, ils n’ont pas écouté, ils n’ont pas respecte, ils sont passés a l’acte. Cela se passera forcement entre eux et la justice ‘’ avait- il déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.