La femme qui accuse Kaliphone de viol enfin connue, elle raconte son agression : « Il m’a tout enlevé.. »

0 13

Kaliphone Sall a été arrêté dans la nuit du jeudi 23 septembre par les gendarmes de la brigade de Ouakam. Sa présumée victime vient de rompre le silence à travers des stories sur Instagram.

Le récit de la victime présumée de Kaliphone Sall :

« J’ai beaucoup entendu parler de violences sexuelles et de femmes battues. Je viens d’être la victime d’un homme malade. À présent, je m’éloigne des hommes. Je ne veux plus entendre parler de vous. Un appel et j’ai été sauvé. Sans cet appel, aujourd’hui je ne serai plus. Cette affaire ne restera pas impunie.

J’ai honte de montrer mon visage. Il m’a tout enlevé. Ma joie de vivre. Tout. Moi qui aimais me regarder devant le miroir, je n’ose plus. Cet homme est connu dans le Sénégal. Il s’appelle Kaliphone Sall. Et il ne s’échappera pas. Ce n’est pas facile pour moi d’en parler. Mais il le faut, sinon il y aura d’autres victimes.

Le pire c’est ce gardien qui l’a laissé me frapper, il n’a pas bougé d’un iota. Je l’ai supplié d’appeler ma mère ou la police. Il n’a rien fait. Je ne vais pas fuir ou retirer mon Instagram. L’habillement ne justifie pas les agressions sexuelles ou la violence faite aux femmes. Je suis féministe et je le resterai.

Je suis là même, celle qui vivait en France n’a pas changé. J’ai toujours écrit sur les atrocités que les femmes subissent. Ce n’est pas parce que ça m’arrive que je vais me dégonfler. La justice existe. Elle doit se limiter aux preuves », relate la jeune fille.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.