Accueil International La Gambie au 2e rang des pays les plus dangereux pour les...

La Gambie au 2e rang des pays les plus dangereux pour les travailleurs

97
0

Dans le cadre de son classement annuel des « pays les plus dangereux au monde pour les travailleurs », publié ce jeudi, Forbes classe la Gambie 2ème de la liste. Un classement peu glorieux révélateur d’une situation encombrante et pour les employeurs et pour les employés. Cette étude souligne notamment l’absence de contrôle de l’État. Dans ce classement, figurent plusieurs pays de la sous-région comme la Sierra Leone qui occupe le peloton de tête de cette liste peu enviable. Forbes, magazine économique américain s’est battu une réputation mondiale solide dans les études de sondage.

Cette enquête de Forbes a sondé plus de 150 000 personnes issues de 142 pays afin de déterminer si les normes sur les lieux de travail font défaut. Le sondage a révélé que la proportion de travailleurs gravement blessés est nettement supérieure à la moyenne mondiale dans certains en Afrique. Etonnement 69% des travailleurs en Sierra Leone déclarent avoir été gravement blessés dans leur travail, le taux le plus élevé au monde entier.
La Gambie et le Malawi suivent avec respectivement 64% et 62%.Comme réaction à ce classement, Joaquim Paulo Pintado Nunes de l’Organisation internationale du travail (OIT) déclare : « C’est la première fois d’entendre la voix des travailleurs ordinaires du monde entier parler des risques pour leur bien-être physique et mental auxquels ils sont confrontés sur les lieux de travail. Avant d’ajouter que cela nous donnera une meilleure image, complétant les statistiques officielles qui sont souvent incomplètes ou moins détaillées ».
Deux mondes
Cette étude de Forbes dresse le portrait de deux mondes : les économies à faible revenu comme bon nombre de pays de l’Afrique où les emplois les plus dangereux sont dans l’agriculture et la pêche et les économies à revenu élevé où le danger se présente sous la forme de problème de santé mentale lié au harcèlement au travail. Autre conclusion, il existe un écart considérable entre les genres, 23% des hommes dans le monde déclarent avoir subi une blessure grave contre 14% des femmes.
Infos Rewmi avec Emedia

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici