Le fondateur de l’Association des victimes des crimes du régime d’Hissein Habré lui réclame justice.

0 1

L’association des victimes du régime du défunt, regrette sa disparition et invite l’État du Sénégal à accélérer le dossier relatif à leur indemnisation.

 « C’est dommage que cela puisse arriver. On aurait voulu que les victimes entre dans leurs droits du vivant de Hissein Habré. Les choses ont tellement trainé du côté de Dakar parce que rien n’a été saisi comme bien d’Hissein Habré. L’Union africaine a tellement fait du surplace et conséquemment, les victimes qui avaient espoir de se voir indemnisés sont même décédées », a regretté le fondateur de l’Association des victimes des crimes du régime d’Hissein Habré, depuis le Tchad.

Joint par la Rfm, Clement Abaïfouta a rappelé que la décision de justice a été déjà dite : « Hissein Habré a été condamné à mourir en prison ».

« Le procès est fini mais l’étape qui devrait être faite et accélérée maintenant, c’est que le Tribunal hors classe de Dakar doit activer la saisie des biens de Hissein Habré », a-t-il conclu

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.