Le transfert de Bamba Dieng tombe définitivement à l’eau, les explications du président de l’OM

0 15

Tout proche de Leeds et surtout de Nice où il a été recalé à la visite médicale, Bamba Dieng est finalement toujours dans l’effectif de l’OM au lendemain de la fermeture du mercato. Le président phocéen Pablo Longoria a livré ses explications sur ce dossier vendredi en conférence de presse.

C’est sans doute le faux départ le plus commenté de cette fin de mercato. Jeudi, l’attaquant de l’OM Bamba Dieng a enflammé le money time. Courtisé par Leeds et Nice, l’international sénégalais (22 ans) a vu son transfert avorté chez les Aiglons lors de la visite médicale, à quelques minutes seulement de la clôture du marché des transferts. A l’heure de tirer le bilan du mercato de son club, Pablo Longoria a évoqué une première fois ce vrai-faux départ sur un angle économique.

« On serait plus confortable si on avait vendu Bamba Dieng, a reconnu le président de l’OM en conférence de presse. Mais nous pouvons faire un très bon résultat économique à la fin de la saison. »

« Il y a des marchés ouverts »

Relancé sur les raisons de ce transfert avorté à la visite médicale, Pablo Longoria a ensuite exprimé des différences de points de vue : « Ce sont des visions médicales différentes, juge-t-il. Nice considère une chose, nous on considère autre chose. A l’entrainement, il a essayé de faire une talonnade et il s’est blessé au tendon. C’est la seule blessure. Dans tous les tests médicaux, nos docteurs l’ont considéré apte pour la haute compétition. Les docteurs du Sénégal l’ont aussi considéré apte. Mais il y a différentes visions médicales sur le joueur. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé hier (jeudi). » Et Longoria de poursuivre en bottant en touche sur une possible colère : « Non mais il y avait un accord, le joueur voulait y aller (à Nice), on a trouvé un accord, mais après l’accord n’a pas été acté. Après il y a des marchés ouverts et il peut être recruté comme joker. »

Si Bamba Dieng n’est pas parti jeudi, Pablo Longoria a indiqué qu’un départ n’est pas à exclure dans un pays où le marché des transferts est encore ouvert comme en Turquie (fermeture le 8 septembre).

Il dément sa mise à l’écart

Très bavard sur ce dossier, Longoria a également a indiqué qu’il n’y avait plus de négociation avec Nice en dépit d’un accord trouvé jeudi. Il a aussi démenti une mise à l’écart de son attaquant par Igor Tudor et défendu son choix de recruter Luis Suarez à la place du Sénégalais: « Pour ma vision du football, et qui est aussi celle de Tudor. le président doit faire le président et le coach doit faire le coach. La seule décision qu’on a pris ensemble c’est plus un seul joueur dans sa dernière année de contrat. Jamais on a pris la décision d’écarter un joueur. C’est un bon joueur, il est champion d’Afrique. mais il y a du changement et c’est au coach de faire les choix techniques, chaque match, chaque entraînement. Si ce n’était pas comme ça, ça ne fonctionnerait pas. Luis Suarez, on considérait que c’était la meilleure option pour améliorer l’effectif. C’est une question de profil. On est très content avec Luis Suarez. » L’OM se rendra à Auxerre samedi pour le compte de la 6eme journée de Ligue 1.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.