Législatives – Ousmane Sonko : « Je ne serai pas son Premier ministre, si on a la majorité »

0 14

L’inter-coalition Yewwi Askan Wi-Wallu Sénégal aura drainé des foules ce week-end dans des localités comme Mbour, Diofior, Djilasse et Fimla. En véritable tête de liste, Ousmane Sonko ne se lasse pas de mettre en exergue les enjeux des élections législatives du 31 juillet 2022, théorisant les nécessités de la rupture. Mais, il décline un éventuel poste de chef du gouvernement en cas de majorité.

«Vous le savez, si on a la majorité, le Premier ministre du Sénégal, et c’est lui (le chef de l’Etat) qui en a fait la déclaration parce que l’idée ne nous emballe pas ; en tout cas, je ne serai pas son Premier ministre, je vous le dis dès à présent.»

Vous l’avez compris : Ousmane Sonko fait allusion à l’annonce du président de la République selon laquelle le prochain Premier ministre du Sénégal serait issu du camp vainqueur, opposition ou majorité, des élections législatives du 31 janvier 2022. «Je n’ai pas besoin d’être quoi que ça soit pour Macky Sall, je ne serai pas son Premier ministre. Ce que nous attendons de Macky Sall, c’est de sortir du palais en février 2024 et nous donner les clés», poursuit le président de PASTEF dans des propos relayés par le quotidien VoxPopuli.

Le maire de Ziguinchor a fait cette déclaration à Fimla, en clôture de la caravane du week-end de l’inter-coalition Yewwi-Wallu, passée par Diofior, Djilasse et un peu plus tôt par Mbour et Saly, pour les besoins de la campagne électorale en vue des Législatives à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.