Les comptes de Mbackiyou Faye saisis

0 5

Les propriétaires et résidents de la Cité Touba Renaissance, située aux Mamelles, dans la commune de Ouakam  à Dakar, continuent d’acculer Mbackiyou Faye. Ces derniers ont fait saisir les comptes du richissime homme d’affaire qui, lors de la vente des terrains par sa société, Promobilière, avait pris l’engagement de viabiliser la totalité du lotissement : électricité, tout à l’égout et bitumage de la voirie.

Face aux promesses non tenues de Mbackiyou Faye, leur association avait saisi la justice pour le contraindre à bitumer les rues de la cité. Une démarche qui s’est avérée payante, puisque le boss de Touba TV a été condamné à matérialiser la requête des propriétaires et résidents de la Cité Touba Renaissance, avec une astreinte de 200 mille Fcfa par jour.

D’après « L’AS », chaque jour de retard du démarrage des travaux équivaut à une amende de 200 mille Fcfa que Mbackiyou Faye doit verser aux membres de l’association. Mais comme le patron de l’opérateur Promobile a pris son temps avant de démarrer le chantier, la deuxième Chambre civile du tribunal hors classe de Dakar a décidé, le 04 mai 2021, de le condamner « au titre de liquidation définitive d’une astreinte » à payer la somme de 40 millions Fcfa aux membres de l’association. C’est ainsi que ces derniers ont fait saisir ses comptes.

Toujours selon « L’AS », Mbackiyou Faye ne semble pas être dans les dispositions de décaisser de l’argent, d’autant qu’il a saisi la justice, assignant « l’association en contestation et en mainlevée de saisie-attribution de créance ». Le jugement de ce dossier est prévu le 7 janvier 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.