LDC – Rio Ferdinand après l’élimination du PSG face au Real de Madrid : « Pochettino n’est pas le coupable »

0 18

Consultant sur BT Sport lors de la rencontre des 8es de finale retour de la Ligue des champions Real/PSG (3-1), le vainqueur de l’édition 2008 sous les couleurs de Manchester United avec un certain Cristiano ronaldo, s’est exprimé sur l’élimination des Franciliens.

«Nous avons vu aujourd’hui comment l’équipe a plié, et ce n’est pas seulement l’épisode d’une saison, c’est quelque chose qui se produit continuellement chaque année où vous vous dites, vous savez quoi, le PSG avec le talent qu’ils ont, surtout dans les zones offensives, avec l’expérience qu’ils ont, un éventail de grands joueurs internationaux qu’ils ont, ils vont avoir une chance de la gagner ». Et ils tombent en quart de finale, en demi-finale, ils ont perdu en finale. C’est quelque chose qui arrive comme ça. C’est une équipe dysfonctionnelle, je pense que cela résume assez bien la façon dont ils jouent. », a expliqué l’ancien défenseur international anglais, dans ses propos rapportés par le Daily Mail.

Pour le longiligne footballeur, l’élimination du PSG ne peut être imputée à Mauricio Pochettino : «je ne pense donc pas que l’on puisse trop pointer du doigt Pochettino alors que cela s’est produit saison après saison. Je pense que c’est au manager de créer cette culture (où ils ne paniquent pas) ». Mais aussi cette équipe, il y a eu des egos énormes, ce qui fait partie de la gestion des grands clubs, et il y a des joueurs qui sont de véritables superstars.» L’ancien joueur de Leeds United d’évoquer les stars parisiens : «il y a Mbappé, Neymar et Messi dans cette équipe qui jouent en attaque. Et chacun de ces joueurs est un joueur que vous autoriseriez probablement à être un passager unique dans votre équipe, et vous travaillez tous pour ce joueur. Avec trois d’entre eux, c’est presque impossible de le faire au plus haut niveau. Vous pouvez le faire et vous en sortir dans le championnat français comme ils le font chaque année, ils gagnent le championnat. Mais à ce niveau, avoir trois joueurs qui ne seront pas capables de travailler avec l’intensité dont vous avez besoin pour gagner un tournoi comme la Ligue des champions, c’est très, très, très difficile.»

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.