Locales à Dakar : Abdoulaye Diouf Sarr promet emplois, sécurité et hôpitaux

0 13

La tête de liste départementale de la coalition au pouvoir, Benno Bokk Yakaar (Bby), Abdoulaye Diouf Sarr a procédé au lancement en grand pompe de sa campagne électorale pour la conquête de la ville de Dakar, le samedi 8 janvier, à travers une caravane dans sept communes qui s’est terminée par un rassemblement au stade municipal des Parcelles. Lors de cette rencontre qui a failli virer au fiasco, le ministre-maire sortant de la commune de Yoff s’est engagé, dans le cadre de son programme « Dakar bu bess », à faire de la capitale du Sénégal, l’une des villes les plus attractives mais aussi à donner de l’emploi aux jeunes et à doter la commune des Parcelles d’un hôpital.

D’après Sud Quotidien, la commune des Parcelles assainies a vibré le samedi 8 janvier au rythme de l’ambiance de la campagne électorale pour les élections municipales et départementales du 23 janvier prochain. Le stade municipal de cette commune où s’est tenu le meeting d’ouverture de la campagne de la coalition Benno Bokk Yakaar a été le point de convergence de la plupart des candidats et responsables politiques de la mouvance présidentielle dans la capitale. D’ailleurs, c’est lors de cette rencontre que le candidat tête de liste de la coalition au pouvoir pour la ville de Dakar, Abdoulaye Diouf Sarr, a délivré son premier message public à l’intention des électeurs de la capitale en présence du maire sortant de la commune, Moussa Sy, candidat de Benno à sa succession.

Prenant la parole aux environs de vingt heures devant un stade quasiment vide après que la plupart des militants, excédés par la longue attente, ont tout simplement boudé, Abdoulaye Diouf Sarr qui était annoncé à dix-huit heures, est revenu sur quelques lignes de son programme de campagne dénommé « Dakar Bu bes ». Ainsi expliquant que ce programme repose sur une « ambition et une vision qui veut faire de la capitale du Sénégal non seulement « la plus belle ville au monde » mais aussi une « ville sûre » où la sécurité des habitants sera garantie, le candidat Diouf Sarr s’est également engagé, une fois élu prochain maire de Dakar, à créer de l’emploi pour les jeunes de la capitale.

Car il repose sur une vision qui aspire à faire de Dakar la capitale la plus belle au monde. “Dakar Bu Bess, c’est un programme qui repose sur une ambition et une vision. La vision, c’est de faire de sorte que la ville de Dakar soit une ville qui propulse Dakar, qui modernise Dakar et de faire en sorte que la capitale soit la plus belle au monde et cela est très important et faisable. Il s’agit à ce niveau de faire de sorte que Dakar crée de l’emploi pour les jeunes. « Sur le plan de la sécurité, nous allons travailler sur le concept de quartiers sûrs en associant les jeunes dans la protection de nos quartiers », s’est-il engagé.

Poursuivant son propos, toujours concernant le volet emploi, le candidat tête de liste de Bby pour la ville de Dakar a également annoncé un programme dénommé « Dakar vert » qui va intégrer tous les jeunes qui travaillent dans le domaine du cadre de vie et l’environnement ». Et enfin, estimant que la ville de Dakar n’a pas réalisé depuis 2009 une seule structure de santé, le candidat Diouf Sarr a annoncé qu’il engagera la construction d’un hôpital moderne dans la commune des Parcelles assainies au lendemain de son élection.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.