Scandale foncier : Tahirou Sarr encore accusé d’escroquerie

0 10

L’homme d’affaires, Tahirou Sarr, est encore cité dans une affaire de scandale foncier. Il est accusé d’escroquerie sur des deniers publics et complicité d’escroquerie par trois (3) familles résidant à Dakar. Face à la presse samedi dernier, ces dernières représentées par Emittrans (agissant au nom et pour le compte des héritiers), réclament la somme de 7,25 milliards Fcfa ) M. Sarr.

«L’affaire porte sur une escroquerie d’une valeur de 7,25 milliards Fcfa déjà acquiescée à Tahirou Sarr par les représentants de l’Etat du Sénégal», a expliqué Ousseynou Tall, porte-parole des familles qui se disent victimes des agissements de Tahirou Sarr.

Face à la presse, M. Tall de poursuivre, «Je suis venu parler d’une affaire d’escroquerie dont je suis victime de la part de Tahirou Sarr. Il a dit que je lui ai vendu des droits fonciers dont il est allé récupérer les terrains qui appartiennent à notre famille. Or, je ne connais Tahirou Sarr ni de près ni de loin. Il s’est basé sur de faux. J’ai déposé une plainte, il y a un an de cela ».

Le porte-parole des familles d’expliquer, selon L’AS : « Le TF N° 6374 Dakar-Gorée a été renommé pour leur agissement TF N°1838/NGA. Ce terrain est d’une superficie de 32.870 m2 dont les 20.130 m2 sont déclarés indisponibles pour les mêmes raisons inscrites le 28 juin 1994 en vertu du décret 92- 815 du 20 mai 1992. Le TF N 13833/NG, lui, est totalement  déclaré indisponible pour le projet d’extension de l’école nationale d’horticulture de Cambérène».

Il a affirmé que : «L’affaire porte sur 3 Titres Fonciers (TF) sis à Dakar. Il s’agit du TFN° 5058/NGA d’une superficie de 9.700 m2 appartenant à Mboye Guèye et Rokhaya Thiaw, (totalement déclarés indisponibles pour cause d’utilité publique dans le cadre du projet d’extension du village de Yoff inscrite le 28 juin 1994). Il y a aussi le TF N° 1838/NGA d’une superficie de 32.870 m2 dont les 20.130 m2 sont déclarés indisponibles pour les mêmes raisons inscrites, le 28 juin 1994 en vertu du décret numéro 92-815 du 20 mai 1992.Et enfin, vient le TF N 13833/NGA qui est totalement déclaré indisponible pour le projet d’extension de l’école nationale d’horticulture de Cambérène».

A l’en croire,  la plainte porte sur une affaire d’escroquerie de plus de 7 milliards F CFA déjà acquiescés à Tahirou Sarr pour les deux premiers titres réunis et payés par les représentants de l’Etat du Sénégal. Les présumées victimes de Tahirou Sarr ont révélé le modus opérandi de ce  dernier.  «Tahirou Sarr s’est dit représentant légitime des deux familles propriétaires alors qu’il s’est basé sur du faux, d’où l’objet de la plainte de M. Matar Diène, directeur de la Société Emittrans représentant légal des familles », ont-ils fait savoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.