Accueil Buzz Magal 2018: Ils l’accusent de vol pour le dépouiller de 800 mille...

Magal 2018: Ils l’accusent de vol pour le dépouiller de 800 mille et deux smartphones

People wait outside the grand mosque in Touba, a city in the central region of Senegal which is holy for the Mourides, the Sufi Muslim brotherhood to which Senegal President Abdoulaye Wade belongs, on February 23, 2012, ahead of the February 26 Senegalese presidential election. Senegal readied today for a day of rallies and protests wrapping up a presidential election campaign marked by violence over incumbent Abdoulaye Wade's contentious candidacy for a third term in office. AFP PHOTO/ ISSOUF SANOGO (Photo credit should read ISSOUF SANOGO/AFP/Getty Images)

Pape Badou Marone, un émigré sénégalais de 43 ans basé en France, n’oubliera pas de sitôt son séjour à Touba pour les besoins du Magal-2018. Alors qu’il venait de quitter le mausolée de Serigne Fallou Mbacké, trois jeunes gens se jettent sur lui, l’accusant de vol.

Avant même de comprendre ce qui lui arrivait, il est jeté par terre et roué de coups par ses assaillants qui, pendant qu’il tentait de se débattre pour se tirer de leurs griffes, lui ont fait les poches. Ce n’est bien plus tard qu’il comprendra qu’il avait affaire à des voleurs qui l’accusaient de vol pour pouvoir le dépouiller. Il a perdu 800 000 francs Cfa et deux smartphones dans son agression.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici