Mairie de Ziguinchor : De terribles accusations envers Ousmane Sonko !

0 6

La proposition de créer une monnaie locale en Casamance, n’enchante pas le candidat de Benno Bokk Yaakaar au Conseil départemental de Ziguinchor. Seydou Sanè a estimé dans un entretien avec le site Xalima, que les idées du président de Pastef sont dangereuses dans un État de droit.

« Les objectifs de Sonko sont fractionnistes. Avec cette sortie, les Casamançais commencent à connaître les véritables objectifs de Sonko qui, à mon avis, sont loin d’être politiques, mais plutôt fractionnistes. Rappelez-vous bien qu’après les violences du mois de mars dernier, j’avais attiré l’attention des populations sénégalaises que Ous­mane Sonko cherchait à utiliser la jeunesse casamançaise comme rampe pour atteindre un objectif non déclaré», dit-il.

Il ajoute que « ces idées puériles sont, à la limite, dangereuses dans un État de droit, où il faut être un ignorant pour ne pas comprendre le but de la naissance d’une monnaie nationale et surtout celle dite complémentaire ».

A l’en croire, « le mythe Ousmane Sonko a fondu comme du beurre dans une casserole et la folie guide ses idées. Non, la Casamance ne saurait accepter un soi-disant fils qui, au lieu de participer au développement de la région, prône le sectarisme, le fractionnisme et l’émergence de la violence. L’aventurier Ousmane Sonko vient de se faire découvrir ».

Et de rappeler que « le taux de bancarisation est aujourd’hui à plus de 20% grâce aux nombreuses mesures prises par le gouvernement du Sénégal. Il faut que Ousmane Sonko comprenne que la mise soudaine de la monnaie locale dans le circuit financier normal crée l’hyperinflation ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.