Accueil Actualités Mali : Libération des autorités proches d’IBK arrêtées lors du coup d’Etat

Mali : Libération des autorités proches d’IBK arrêtées lors du coup d’Etat

71
0

Dans la foulée de la levée des sanctions prises contre le Mali, dans une déclaration faite le 6 octobre dernier, les chefs d’État et de Gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) avaient invité la transition à « mettre en œuvre rapidement » d’autres décisions issues de leur Sommet, relatives particulièrement à la libération de tous les officiels militaires et civils arrêtés depuis le 18 août. Celle-ci est effective.

En effet, Colonel Assimi Goïta, devenu vice-président de la transition informe l’opinion publique nationale et internationale de l’élargissement hier mercredi, 7 octobre 2020, des personnalités politiques et militaires arrêtées suite aux événements du 18 Aout 2020.

Il s’agit de l’ancien Premier ministre, Dr Boubou Cissé, de l’ancien président de l’Assemblée nationale, Moussa Timbiné, des généraux Ibrahima Dahirou Dembélé, M’bemba Moussa Keita, Oumar Dao, Ouahoun Koné, Boukary Kodio, Abdramane Baby, Abdoulaye Coulibaly, Moustaph Drabo et du Colonel-major Faguimba Kansaye.

Toutefois, les intéressés restent à la disposition de la justice pour toutes fins utiles, précise la note parcourue par Emedia.sn.

Outre la libération des détenus, la CEDEAO avait également exigé la dissolution du Comité national pour le salut du peuple (CNSP).

Infos Rewmi avec Emedia

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici