Motion de censure : Les vraies motivations des députés de Yewwi Askan Wi

0 6

Avant-hier lundi, le Premier ministre Amadou Ba a fait sa déclaration de politique générale. Devant les parlementaires, l’ancien ministre de l’Économie s’est acquitté de ce rituel républicain en exposant les grands axes de la politique gouvernementale. Mais ce jeudi, Amadou Ba va repasser à nouveau pour faire face aux députés. Et pour cause, les 53 députés issus du groupe parlementaire Yewwi Askan Wi ont déposé une motion de censure contre le chef du gouvernement.

A en croire « SourceA », Birame Souleye Diop et Cie soutiennent qu’en refusant de se soumettre au vote de confiance, le chef du Gouvernement voit sa légitimité contestée. Aussi, évoquent les élus de Yewwi que « le Pouvoir législatif a longtemps été marginalisé à cause d’une majorité mécanique inféodée au président de la République ».

Entre autres motifs évoqués par ces parlementaires, disent-ils, « l’Assemblée nationale n’est devenue qu’une chambre d’enregistrement des volontés du président et du Pouvoir exécutif en général« .

Déterminés à renverser, le Gouvernement, ajoutent nos confrères, ces députés qui se fondent sur l’article 86 de la Constitution, précisent que si la motion de censure est adoptée, le Premier ministre remet immédiatement la démission du Gouvernement au Président de la République.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.